Accueil » Recettes à base de fonio » Pourquoi et comment rincer le fonio ?

Pourquoi et comment rincer le fonio ?

Le fonio est la plus ancienne céréale venue d’Afrique. Plusieurs millions de gens ont compris oh combien, il est important, car le fonio comporte différentes vertus thérapeutiques et est essentiel aux besoins vitaux de nutrition. Cette petite céréale longtemps ignorée des pays occidentaux commence à être de plus en plus répandue sur le marché international. Pour vous aider à bien l’égoutter, voici quelques indications pour rincer votre fonio.

Pourquoi faut-il rincer le fonio ?

Le fonio est une céréale d’origine africaine, plus précisément d’origine malienne. Il compte parmi les plus importants sur terre, car il dispose de plusieurs bienfaits santé et de très nombreuses qualités nutritionnelles. Quand on la regarde pour la première fois, on tend parfois à le confondre avec le riz, la semoule de blé ou avec le sable même. On en voit cultiver dans plusieurs pays africains comme le Tchad, la Guinée-Bissau, ou encore le Togo.

Ce qui différencie cette petite céréale magique, c’est qu’il est très léger alors qu’il est plus important que d’autres céréales de sa catégorie. Il peut constituer un bon complément alimentaire pour compenser les besoins nutritionnels de son consommateur au quotidien.

Le seul problème avec le fonio, c’est qu’il est assez difficile d’égoutter et d’égrener, car il est encore sableux. Il nécessite une longue transformation artisanale avant d’arriver sur notre assiette. Longue et fastidieuse peut-être, mais cette procédure est non négligeable si vous souhaitez consommer surtout de manière régulière du fonio.

Le fonio se développe partout, même sur des terres jugées pauvres et sèches. Actuellement, grâce aux différentes techniques modernes de dessablage et de lavage du fonio, il ne vous reste plus qu’une toute petite tâche avant de consommer à volonté votre fonio.

Comment le rincer ?

Tel de l’or, le fonio nécessite un rinçage à fond pour pouvoir éliminer toutes les impuretés qui restent du dessablage et du lavage. Pour laver et rincer près de 50 kg de fonio brut, il faut au minimum 7 heures. Pourtant, pour pouvoir rendre le fonio plus consommable, vous devez le dessabler et le laver avant de le rincer.

Pour cela, vous devez déterminer sa teneur en sable en le mastiquant ou en utilisant des maquettes, ou bien des prototypes pour permettre au sable de flotter sur l’eau. La teneur en sable du fonio est d’environ 3 %. Vous devez décanter le sable dans des calebasses ou dans du saladier, tel le dessablage de l’or.

Répétez cette opération plusieurs fois de sorte que toutes les impuretés sortent et disparaissent. À noter que pour 1 kg de fonio, vous avez besoin de 10 litres d’eau pour le dessabler. Bref, l’idéal, c’est d’utiliser du fonio précuit, car c’est plus propre étant donné que c’est vendu sur le marché international et c’est testé.

Passé cette étape, il faut aussi le laver avant de faire cuire son fonio. Un fonio bien dessablé, bien lavé et bien rincé, c’est l’idéal. Vous n’aurez plus aucun souci à vous faire quant à sa consommation. Passez votre fonio dans une grande calebasse et lavez-le comme vous lavez le riz. Ayez pour cela une quantité abondante d’eau. Pour enlever le reste de sable et les impuretés fines, il faut 2 lavages. Si vous apercevez du sable noir sur votre calebasse, essorez-les avec un torchon ou tissu léger pour les enlever. Cela rendra votre fonio moins pâteux.

Une recette gourmande à base de fonio

Une fois que votre fonio est bien rincé, vous pouvez le cuisiner sans souci. Pour cela, ajoutez 2 verres d’eau tiède dans le saladier où se trouve le fonio et laissez reposer durant 15 minutes. Cela permettra à votre fonio de se gonfler. Il en a besoin pour être plus consommable et facile à digérer.

Vous pouvez par la suite le faire passer à la vapeur. Pour cela, vous devez utiliser un linge au fond de votre calebasse, ou bien de votre couscoussier. Cela évitera que le fonio passe à travers les trous. Entre-temps, faites bouillir le gombo, ou bien faites fondre du beurre et écrasez-le. Puis, salez le gombo ou le beurre si vous le voulez et ajoutez-le au fonio. Ce plat est à servir chaud.

Vous pouvez l’accompagner de champignon, de poisson, de salades, de sauce, etc. Tout le monde peut en manger, car le fonio est sans gluten et peu calorique. Il convient à tout le monde même aux personnes allergiques, sauf aux nourrissons.

Fonio.guide

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.